AVIS DE RECHERCHE


Responsable aux admissions

Responsable des bénévoles

Bazar forestier et concession

Responsable des spectacles et artistes

Compétitions professionnelles

Compétitions amateures

Animation jeunesse

Historique

En 1995, le Festival forestier de Senneterre en était à sa 1re édition. Maintenant, le Festival forestier en est à sa 23e édition. 

Pendant un bon nombre d’années, Senneterre fut l’hôte d’une course de canots très prisée qui donnait lieu à des célébrations s’étalant sur une fin de semaine. Suite à une baisse d’intérêt pour l’événement et une diminution de la pratique de ce sport, cette course a graduellement perdu en importance avant de cesser au milieu des années 1990.

Suite à cette déception cuisante, des intervenants du milieu ont eu l’idée, pour dynamiser la « Semaine de l’arbre et des forêts », d’organiser une manifestation qui mettrait en valeur la principale richesse de l’Abitibi : la forêt. Cette idée a vu le jour au mois de mars 1995 et en juin de la même année, le Festival forestier venait de naître. Immédiatement, les forestières de la région se sont grandement impliquées dans l’organisation de l’événement. Comme le secteur de Senneterre vit principalement de l’industrie forestière, le Festival forestier se voulait la façon tout indiquée de souligner l’importance de cette richesse.

La principale attraction du Festival depuis sa création demeure sans aucun doute la compétition de bûcherons professionnels. Dès sa première édition, le Festival attira une trentaine de compétiteurs provenant principalement du Québec, en plus de quelques participants de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick. Senneterre accueille maintenant chaque année près de 50 participants et participantes provenant du Québec, de l’Ontario et des États-Unis. D’année en année, la sphère organisationnelle améliore ses infrastructures de sorte que Senneterre est maintenant une compétition d’envergure mondiale et un incontournable pour les compétiteurs et les festivaliers. Cette compétition permet au public abitibien et aux visiteurs d’admirer des professionnels qui rivalisent d’adresse avec des outils qu’utilisaient nos ancêtres, tels que la sciotte, la hache et le godendard. Il y a aussi les épreuves telles que la scie mécanique 0-81, 0-140 cc et la scie mécanique classe ouverte qui démontre l’habilité des concurrents avec des outils un peu moins traditionnels. Les compétiteurs donnent le meilleur d’eux même pour remporter le titre du meilleur bûcheron.